Expressions libres (Bruz Mag) et questions

Posté le mar. 10 novembre 2020 dans 4ème groupe scolaire à Bruz

Dans le Bruz Mag de novembre-décembre 2020, disponible ici : https://www.ville-bruz.fr/wp-content/uploads/2020/11/novembre-decembre2020.pdf, le projet du nouveau groupe scolaire monopolise l'attention des deux groupes, majorité et minorité. Plus bas, nous en profitons pour questionner ce qu'avance la majorité.

La parole de la Majorité

BRUZ HUMAINE, AUDACIEUSE ET ÉCOLOGIQUE

[...]
L’étude de 2018 conclut à un besoin d’implantation à l’ouest de la ville.
[...]
Sceptiques sur ce choix initial, nous nous étions engagés en campagne à « étudier le meilleur emplacement possible pour [...] cette école ».
[...]
Les besoins présents et à venir à l’ouest (+ 1 300 nouveaux logements en projet), les déplacements faciles et facilités par le déploiement du Trambus, une école jouant la proximité, un cadre tourné vers le bois, une idée d’espaces mutualisés sont autant d’arguments qui ont fait pencher la balance vers le secteur du Vert Buisson.
[...]
Le temps nous manquant cruellement, nous n’avons pu concerter. Nous aurions souhaité pouvoir décider avec vous, il en a été autrement et nous le regrettons. Mais le projet reste à construire et nous comptons le faire avec vous, pour vous.

La parole de la Minorité

UNIR POUR AGIR

Bas les masques,
[...] Durant la campagne électorale, elle s’était faite le chantre de la démocratie et de la concertation. Ces belles paroles sont déjà jetées aux oubliettes.
L’annonce de la nouvelle implantation du groupe scolaire par voie de presse en est la parfaite illustration. Aucune communication au Conseil Municipal, aucune présentation en commission. Sur un sujet majeur comme celui-ci, la méthode apparaît choquante. [...]

La parole de notre collectif

BRUZ, PLAINE DE VIE

Pour nous, les explications et justifications données par la majorité dans Bruz Mag ne sont pas convaincantes.

À la date du 10 novembre 2020, et après plusieurs relances, nous n'avons toujours pas pu consulter l'étude de 2018 sur laquelle s'appuie la majorité. Cette étude démographique prend-elle en compte les 60 ha qui étaient prévus d'aménager dans le quartier Mons-La Rouaudière ? La question est légitime car en 2019, la Région, poussée en ce sens par des directives nationales, a décidé de stopper la consommation de terres agricoles. Ces restrictions sont inscrites dans le Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Egalité des Territoires (SRADDET). Ce SRADDET a donc été adopté le 28/11/2019 alors que l'étude dite IAD date de juin 2018.

En admettant que cette étude IAD de 2018 ne soit plus actuellement valable, le meilleur emplacement possible est-il toujours le site de la plaine du Vert-Buisson ? Dans notre argumentaire présenté au Maire le 6 novembre, nous lui avons souligné le paradoxe de construire une école dans un quartier qui en est déjà pourvu (voir le paragraphe sur les orientations (OAP) validées par Rennes Métropole). Les écoles du quartier du Vert-Buisson suffisent au besoin de ce quartier. Toute autre école qui y serait construite le serait au détriment d'un autre quartier avec ce que cela implique comme conséquences (plus de trajets en voiture, plus de temps pour s'y rendre, etc.). Sur "ce meilleur emplacement possible", peut-on encore parler d'école de proximité comme le fait la majorité ?

Nous aussi, nous aurions aimé pouvoir être concertés avant l'annonce soudaine du projet. L'urgence ne nous a pas été démontrée.