La valse des chiffres

Posté le mar. 10 novembre 2020 dans 4ème groupe scolaire à Bruz

Les chiffres (de très précis à franchement flous)

Pour justifier sa décision du choix de la plaine du Vert-Buisson en lieu et place du site de la Maison des Associations, la Mairie s'est basée sur des études (démographiques et de flux de circulation). De ces études, des chiffres sont communiqués, jamais les mêmes !

Ouest-France, 15/10/2020

"Sur les 2 772 logements livrés ou projetés d'ici 2027, les deux tiers* sont situés sur la partie ouest de la ville."
  • Note : 2/3 x 2 772 = 1 848 logements

Bruz Mag (novembre-décembre 2020), page 5

"Les besoins présents et à venir à l’ouest (+ 1 300 nouveaux logements en projet)"

Bruz Mag (novembre-décembre 2020), page 19

"Le site de la plaine du Vert-Buisson répond aux besoins géographiques actuels et à venir des élèves bruzois (+ de 1 000 logements à l’ouest d’ici 2027)"

Chiffres donnés lors du rendez-vous

Il existe une étude issue de programmes immobiliers signés qui indique que les nouveaux logements se feront de façon équitable entre l'Est et l’Ouest de la gare jusqu’à 2024, puis après 2024 d'une façon très majoritaire à l’Ouest (1 254 annoncés).

Nos remarques

Le nombre de 1 300 logements à l'ouest donné dans le Bruz Mag en page 5 n'est pas associé à une date mais se rapproche du nombre donné lors du rendez-vous du 6 novembre (1 254 logements à l'ouest à partir de 2024). Ce nombre de logements est très grand et semble être lié à l'étude IAD de juin 2018. Nous n'avons pas pu consulter cette étude malgré nos demandes répétées à la Mairie. Prend-elle en compte le secteur Mons-Rouaudière qui ne sera pas construit dans l'immédiat ?

Dans l'article de Ouest-France du 15 octobre 2020, en prenant deux tiers de 2 772 logements, on arrive à 1 848 logements livrés ou projetés à l'ouest d'ici 2027. De son côté le Bruz Mag (p. 19) avance le nombre de + de 1 000 logements à l'ouest d'ici 2027 soit un écart de 800 logements environ !

De l'autre côté, à l'est de Bruz, on arrive au décompte de 924 logements d'ici 2027 (un tiers de 2 772 suivant l'article de Ouest-France du 15 octobre). Entre 924 logements à l'est (précis) et + 1 000 à l'ouest (vague) selon le dernier Bruz Mag, on arrive à un équilibre, même jusqu'en 2027 ! Or la Mairie affirme qu'il y a un déséquilibre à partir de 2024...

Devant de telles incertitudes, ne serait-il pas préférable de mettre à disposition des Bruzois les études en question ?