Cris du coeur

Plaine des poèmes

Dessins, poèmes, ici, on publie vos cris du coeur devant la plaine en danger de disparition.

Premier poème (Bruzois anonyme)

PLAINE du VERT BUISSON, du bonheur pour les yeux, nous l'adorions.
Et voici que des supposés ÉCOLOGISTES veulent en assurer la destruction...
Le pire de tout, par une majorité SILENCIEUSE prônant haut et fort la concertation.
Alors que minoritairement entre eux, ils ont pris cette triste et pénible décision.

Lieu de rassemblement pour tous, clamaient-ils avant les élections,
Pour l'ensemble des habitants autour, c'est une grande déception !...
Ce lieu est un poumon vert, un bien-être, un lien, entre générations.
Ils nous enlèvent ce viscère vital, c'est une douloureuse opération...

Il fallait bien réagir, se rassembler, discuter, faire des réunions.
De grâce, aidez-nous dans ce combat, signer notre pétition !
Ils réfléchiront sans doute, sinon, on peut se poser des questions ?
Avec votre aide précieuse et efficace, nous vaincrons la malédiction.

Pour le prochain mandat, ils auront oublié... Ne vous faites pas trop d'illusions...
Dès votre arrivée comme élus dans la cité, vous aurez eu une énorme collision
Même beaucoup de vos électeurs ne joueront plus les mêmes partitions...
Dans le cas d'une obstination, viendra un jour l'heure de payer l'ADDITION !...